Histoire de l’Ashtanga

Des célébrités comme Madonna, Sting et Gwyneth Paltrow pratiquent l’Ashtanga Vinyasa Yoga. C’est un style de yoga dynamique qui demande des efforts physiques. Aussi l’Ashtanga Vinyasa Yoga est rapidement devenu une des formes de yoga les plus populaires partout dans le monde et notamment en Occident, où le dépassement de soi est perçu comme quelque chose de fondamentalement positif. Au-delà de l’aspect purement physique de la pratique, l’Ashtanga Vinyasa Yoga nous dévoile petit à petit les subtilités de notre être profond, mais il faut de la régularité et de la persévérance pour obtenir une réelle transformation.

1 - Les acteurs de l'Ashtanga Vinyasa Yoga

Qui était Sri Krishnamacharya ?

1. Le début d'une nouvelle ère

Sri Krishnamacharya a reçu les enseignements de son père dès l’âge de cinq ans. Fort de ses connaissances, il devient, dans les années 1920, un professeur indien influent en partageant les aspects bénéfiques de la tradition ancienne.

Krishnamacharya organisait des conférences dans les villes et les villages afin de promouvoir la pratique du yoga. Pour marquer les esprits, il faisait des démonstrations spectaculaires de sa souplesse, de son contrôle et de sa force. Il parvenait à ralentir son rythme cardiaque et à soulever les objets les plus lourds avec ses dents.

2. La rencontre avec Pattabhi Jois

C’est ainsi que le jeune Pattabhi Jois, alors âgé de 12 ans, découvre une pratique de yoga fluide et énergique. Krishnamacharya cherchait à convaincre des jeunes de venir suivre des cours. Suite à leur première rencontre, Pattabhi étudie le yoga plusieurs années auprès de Krishnamacharya, le matin avant d’aller à l’école. Ensuite il prend part aux premiers cours publics de Krishnamacharya rendus possibles par le Maharaja de Mysore.

Les prémices d'une révolution

1. Le Yoga Korunta

Krishnamacharya se base sur le Yoga Korunta, un manuscrit ancien qui décrit une méthode vieille de plusieurs milliers d’années. Il sélectionne six séries comportant chacune environ quarante postures. Celles-ci ont un ordre fixe et leur maîtrise nécessite du temps et de l’assiduité. Chaque posture prépare à la suivante et le niveau de difficulté augmente avec chaque série.

2. Le yoga accessible à tous

Krishnamacharya instaure aussi une pédagogie plus accessible. À l’époque un grand mystère régnait sur le yoga, qui était pratiqué en secret par des initiés. Krishnamacharya fut le premier yogi à démocratiser la pratique du yoga en donnant des cours au grand public et aux femmes

La première étape de cette forme de yoga est de libérer une grande quantité d’énergie. Pour cela, la méthode fait des merveilles. L’objectif de ses séries est d’améliorer la concentration, et même si elles peuvent paraître pleines de défis, elles ne font pas l’objet de compétitions ni avec soi ni avec les autres. A mesure que les adeptes gagnent en expérience, le yoga devient plus complexe et s’attaque non seulement à la fébrilité physique, mais aussi à l’agitation mentale.

3. Les élèves de Krishnamacharya

Sri K. Pattabhi Jois, reconnu comme le maître moderne de l’Ashtanga Vinyasa Yoga dans le monde entier, et B.K.S. Iyengar sont devenus les élèves les plus célèbres de Sri Krishnamacharya. Alors que Iyengar met l’accent sur l’alignement dans l’exécution des postures, Pattabhi Jois se penche sur l’aspect fluide, instinctif et dynamique des séries de l’Ashtanga Vinyasa Yoga.

2 - Le Yoga des Huit Branches

Que signifie Ashtanga ?

“Ashtanga” signifie littéralement “huit membres”. Il fait référence aux huit branches distinctes du yoga telles qu’elles ont été décrites par Patanjali dans les Yoga Sutra au début de notre ère. Chaque branche a son propre thème : Les deux premières, Yama et Nyama, sont consacrées aux règles du comportement social et éthique, la troisième Asana se traduit par « Posture » ou « Assise », la quatrième Pranayama, porte sur la respiration, les dernières sur sur la concentration et la méditation. Il ne s’agit pas d’étapes successives, mais de plusieurs entrées permettant d’accéder à une conscience plus vaste et plus profonde.

Le Yoga de Patanjali

1. Les Yoga Sutra

Les Yoga Sutra de Patajanli sont constitués de 195 sutra (aphorismes). L’approche de Pattabhi Jois est plus pragmatique. Pattabhi Jois disait : « Ashtanga 99% Practice, 1% Theory« . La pratique posturale s’appuie sur 5 piliers : les postures, le vinyasa, la respiration, les bandhas, et le drisdi. Les postures de yoga, les asanas, sont considérées comme une expression de la fusion corps/esprit. Les six séries permettent de travailler au perfectionnement de sa conscience totale. Les objectifs sensoriels, psychologiques, moraux et sociaux s’y fondent.

2. Les piliers de la pratique Ashtanga

L’Ashtanga se caractérise par le vinyasa. Ce mot en sanskrit se traduit par “courant”. L’Ashtanga Vinyasa Yoga est un flow, il coule et respire.

Dans la pratique de l’Ashtanga, on a recours à la technique de respiration appelée ujjayi, la respiration victorieuse, qui est une respiration nasale puissante et sonore. Ce travail sur la respiration développe la conscience de la respiration et ramène l’esprit sur le moment présent.

Les bandhas sont également importants. Ils désignent les zones du corps vers lesquelles l’énergie est envoyée durant la respiration et qui la canalisent en tendant les muscles. Le Jalandhara Bandha se situe près du menton, l’Uddhiyana Bandha à hauteur du diaphragme, et le Mula Bandha entre les parties génitales et l’anus. Avec l’Ashtanga, on apprend à distinguer ces points d’énergie et à les contrôler.

Enfin, chaque asana est liée à une technique oculaire, un drishti. Dans la posture du Chien la tête en bas, on fixe le nombril alors que dans d’autres positions, on suit sa main ou on regarde loin devant soi. Le drishti par défaut est la pointe du nez. Le drishti aide à parfaire l’asana, mais il a aussi pour but d’apaiser et d’améliorer la concentration.

3 - La mondialisation de l'Ashtanga Vinyasa Yoga

Le début du succès

Dans les années 60, les Occidentaux commencent à s’intéresser à d’autres modes de vie et aux sagesses indiennes. Certains voyagent en Inde et découvrent le yoga tel qu’il est enseigné par Pattabhi Jois à Mysore. De retour en Europe et aux USA, ils racontent et partagent leurs expériences yogiques. En 1975, Pattabhi Jois et son fils Manju vont pour la première fois en Californie et y séjournent pendant plusieurs mois. Dès lors Pattabhi Jois part régulièrement en tournée mondiale.

Les courants sous-jacents de l'Ashtanga

Dans les années 2000, l’Ashtanga Vinyasa Yoga suscite de plus en plus d’intérêt grâce à un courant sous-jacent connu sous le nom de Power Yoga, engendrant lui-même de nombreux bébés comme le Vinyasa Yoga. Le principal porte-voix du mouvement est probablement la chanteuse Madonna. Elle doit beaucoup au chanteur Sting, fervent adepte du yoga, qui l’a mise en contact avec le yogi branché Danny Paradise.

Le challenge Ashtanga

Ce n’est pas un hasard si l’Ashtanga Vinyasa Yoga perce en Occident : la culture occidentale est bâtie sur l’indépendance, la force de son énergie et de ses réalisations. En principe tout le monde peut pratiquer l’Ashtanga Vinyasa Yoga, qui se prête à une pratique autonome. La méthode est très structurée. Une fois les fondamentaux appris, on peut relativement facilement continuer à expérimenter seul chez soi, si on en a la volonté. Mais surtout la pratique de l’Ashtanga Vinyasa Yoga offre un nombre infini de challenges quel que soit son degré d’expérience. Des yogis célèbres prennent des poses héroïques sur leur compte instagram et donnent des masterclasses dans le monde entier. La côte ouest des Etats-Unis et certaines régions d’Australie sont devenues les centres de l’Ashtanga par excellence. Partout ailleurs, l’Ashtanga se développe également.

Apprendre l'Ashtanga Vinyasa Yoga

Les écoles d’Ashtanga Vinyasa Yoga ou de Vinyasa Yoga se multiplient comme des petits pains depuis une dizaine d’années. Cette seconde forme de yoga est plus aérobique. L’ordre des asanas n’est pas fixe, le rythme reste soutenu, et le travail d’approfondissement occupe une place moins importante. C’est précisément grâce à ces aspects que de nombreux jeunes s’intéressent au yoga. La dynamique de cette tendance est très attrayante, mais parfois dangereuse. L’homme moderne veut souvent aller trop vite.

En yoga, travailler à la hâte signifie souvent faire mal les choses et s’occasionner ainsi des gènes et des blessures. L’apprentissage de l’Ashtanga Vinyasa Yoga est plutôt un long voyage sans fin. De fait on n’en a jamais fini. Plus on pratique, plus on apprend. Plus on apprend, plus on découvre les subtilités de la pratique. Il s’agit d’un processus magnifique, purificateur et libérateur. Il permet de se déconnecter de la superficialité du monde extérieur et plonger dans la vérité de notre profondeur intérieure. On pourrait dire pour conclure que c’est de la spiritualité palpable.

 

Envie de pratiquer plus avant l' Ashtanga Vinyasa Yoga?

Découvrez notre formation qui se déroulera de septembre à décembre 2021 :

Localisation

44 rue Boissonade 
75014 Paris

Horaires

Sur RDV uniquement
Nous contacter

Nous contacter

06 43 89 10 85
mjway8@gmail.com